Le col des oliviers


Décrire par des mots la beauté d´un lieu hors du temps n´est pas simple… .. Nous pourrions dire……………..
que Rigomagno est un village toscan d´une rare beauté parmi les oliviers et les paysages enchanteurs et situé sur le sommet d´un col de calcaire et de pierre à environ 400 m d´altitude…… qu´il est entouré par une ancienne enceinte de muraille que l´on dit d´origine romaine ……….
que ses origines se perdent dans la nuit des temps et que son importance historique a été documentée déjà dans les écrits qui parlent de Rigomagno comme d´une forteresse placée à défense de la frontière de la République de Sienne dans les affrontements épiques entre les florentins et les siennois………….
Mais en réalité aucun mot peut décrire la beauté de ce petit bijou situé dans une splendide position panoramique, qui conserve l'ancienne structure d'un bourg médiéval toscan restée inaltérée jusqu´à nos jours, qui se trouve hors des circuits touristiques traditionnels et du chaos de la vie moderne: Rigomagno est un petit bourg où tout est soigné avec attention où on peut encore vivre aujourd´hui une authentique "toscanité" dans les couleurs de ses rues, dans le fracas de l´eau de ses anciens lavoirs de village, dans la saveur de son huile tellement célèbre au point que Rigomagno est connu aussi comme "le Col des Oliviers" ou du "ciambellino"(gimblette ou petit savarin), un gâteau ancien, célébré dans la fête du village " Sagra paesana del Ciambellino", qui, à ce jour est encore rigoureusement fait à la main par les femmes du village qui se transmettent la recette de génération en génération.
Ce qui est certain est que même le visiteur le moins avisé ne peut pas ne pas remarquer comme tout, dans ce petit pays, est en harmonie et que le silence est encore une valeur à respecter : on ne vient ici pas pour "brailler" mais pour écouter les conseils des habitants de la place, le bruit du vent entre les rameaux du Col, le gazouillis des oiseaux.................et les anciens sons désormais perdus.......... comme le tintement des cloches du village qui encore aujourd'hui scande le passage du temps.
La Paterna di RigomagnoDans ce petit village complètement reconstruit en 1284 par la République de Sienne se trouve une petite maison terre toit, la Paterna de Rigomagno devenue une demeure de charme raffinée et informelle qui est posée directement sur une couche rocheuse et qui se développe sur trois niveaux. Les murs du rez-de-chaussée sont tous en pierre grise et grès et les planchers sont pavés avec un vieux travertin brut de Rapolano qui a été retrouvé dans l'étable pendant les travaux de restructuration et que volontairement il a été placé à vue comme témoignage de l'oeuvre des artisans d'une époque lointaine, tandis que les plafonds sont faits de poutres à vue en bois de châtaigner et de chêne et de briques d´origine de l'habitation.
Les murs du second et du troisième niveau sont crépis à chaux biologique couleur jaune de Sienne et par moments apparaissent, laissés à vue exprès, les briques irrégulières et les pierres d´origine de la vieille habitation, tandis que pour les plafonds, pendant la reconstruction, les anciennes poutres de chêne et de châtaigner et les briques ont été récupérées: le tout s'harmonise avec la chaleur des douves de bois de chêne naturel cirées à l'ancienne, brossées et posées à la manière toscane.
Dans la décoration de l'habitation, ont été savamment mis en harmonie les meubles de l'art pauvre toscan tous faits main.
La cheminée du deuxième étage est un authentique petit chef-d´oeuvre en terre cuite, en pierre grise et grès. Toutes les fenêtres et les portes sont en bois de chêne naturel rigoureusement faites à la main une à une par les meilleurs artisans toscans et la porte d'entrée de la demeure est la porte d´origine de la vieille maison.
La Paterna de Rigomagno même si elle est située dans le village s´ouvre sur le splendide panorama des paysages toscans et à travers ses fenêtres la lumière du soleil éclaire la zone relax de façon naturelle.

Il colle degli ulivi